Mon Ame éstropiée pleure de ne plus pouvoir rencontrer la Tienne. J'ai l'Age de ceux qui ne meurrent jamais d'avoir tant aimé.