picsoldest

J’écris et je hante ce blog parce que j’ai aujourd’hui l’âge du crépuscule de la Vie qui me conduit à vouloir me réapproprier la mémoire du temps qui file inexorablement. C’est à l’évidence une vaine volonté du refus de la Mort. Une tentative désespérée de figer le temps dans les postures heureuses d’un passé révolu.

Mais que dis-je ? Qu’avons nous à transcrire pour pouvoir le transmettre à la postérité, nous qui n’avons eu aucune mémoire, nous qui avions vécu dans le Monde des Absents et dans l’absence. Nous, l’Amour désincarné et apatride. Nous sommes une Vie « Sans Histoire » et un passé sans Avenir, des instants d’errance et d’exiles sans cesse recommencés.

Pourtant je me refuse à Mourir et à nous laisser mourir. C’est que nous avons existé, ici et là, à travers des bouts de rêves, des instants de joie, des rencontres fugaces, des déchirements et des mémoires traumatisées.

Pourtant nous avons l’Age de cette Vie, au seuil de son achèvement, qui nous a offert ce qu’il y a de plus beau: Aimer. Cette lancinante douleur que nous portons en nous comme, pour ainsi dire, un mal originel et incurable.

Rien que pour cela il faudra témoigner pour que nos enfants et arrières petits enfants aient la certitude chevillée que les Amours  tragiques existent et, par dessus tout, ne meurent jamais.

C'est pour cela aussi que j’écris. Parce que j’ai, aujourd’hui, l’âge qui conjugue Mort et Amour avec la plus grande des sérénités à l’image du phare de Cherchell qu’aucune vague ne viendra ébranler.

Ce phare sera, un jour peut être, notre repère, notre Mémoire retrouvée.