J’ai l’Age de cet Amour qui ne veut ni vieillir ni périr. Hier je suis né mais  j’ai vécu des siècles et je vivrai des millénaires. J'aurai l'âge des monts du Chenoua et de la Fontaine de Cherchell. J'aurai l'âge de la sépulture de Séléné. J'aurai l'âge des Mers qui ont bercé mon enfance. Je serai éternel de cet Amour qui enlace mon Âme et qui me berce de toutes les mélodies et les odes du Monde. Âme errante transfigurée par la rencontre, en Toi, avec Dieu, je suis l’étoile dans ton ciel qui éclaire tes exiles sans cesse recommencés.

Cherchell