Cherchell: Qui s'en souvient?

Nous sommes cette larme qui n’aura de cesse de couler sur les sentiers abandonnés, jadis fleuris, au temps des Amours impossibles. Nous sommes ce rêve inachevé, ce présent sans avenir, cette vieille citée oubliée : Cherchell.

 

Posté par Elias-Loundja à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Assia Djebar: Une Ame bien de chez nous

assia2

Nulle part que dans la maison de mes ancêtres je n’ai été heureuse. Moi la Femme sans sépulture, enchâssée dans cette vaste prison, ombre de Moi même, naïve à en mourir, j’ai Soif de cet Amour, au goût de sel, bien de chez nous, du côté de cette ville qui m’a vu naitre et à laquelle je suis revenue pour y reposer éternellement. Cherchell m'a tellement manqué......

 

Posté par Elias-Loundja à 02:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2017

Nous sommes la Mémoire de l’eau

derviche

En cet instant où nos âmes sont nées de l’émerveillement du Monde, Dieu est venu en Moi m’investir de cette éternelle beauté du Monde qui ne connaît ni la Mort ni les vicissitudes de cette vie terrestre.

Âme-Jumelle: En Moi tu as vécu et par Toi je suis né. Nous sommes la Mémoire de l’eau. Nous sommes cet Amour apatride. Nous sommes tout ce qui manque à ce Monde qui viendra. Nous sommes cet Amour béni de Dieu.

Nous sommes Éternels

Posté par Elias-Loundja à 02:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2017

L'âme dont je suis le vêtement

femme 1

Quel est celui, dans mon oreille, qui écoute ma voix ?
Quel est celui qui prononce des paroles par ma bouche ?
Qui, dans mes yeux, emprunte mon regard?
Quelle est donc l'âme, enfin, dont je suis le vêtement ?

Assia Djebbar

Posté par Elias-Loundja à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juin 2017

Absences

Ruines Tipasa

" Tes yeux me manquent et je deviens aveugle dès que tu regardes ailleurs. Tous les jours je meurs quand parmi les vivants je te ne vois nulle part. Qu'est ce que vivre mon amour quand toute chose en ce monde me raconte ton absence."
Yasmina Khadra

Posté par Elias-Loundja à 03:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


15 juin 2017

Unis dans le Ciel

Ruines Tipasa 8

Posté par Elias-Loundja à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2017

Frémissements de l'univers

J'entends ta voix dans tous les frémissements de l'univers. Reviens, j’éteindrai toutes les Etoiles et ne subsistera dans mon Ciel que cette exquise nostalgie d’avoir croisé la seule Etoile, hélas filante, de la galaxie.

Elias-Loundja

 

Posté par Elias-Loundja à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2017

Viens

Soit la Bienvenue, Ô toi qui vient subrepticement m’administrer la Mort quand dans ton regard je ne lisais qu’ Amour. Viens, Cherchell sera l'ultime sépulture de mon Ame. 

 

 

Posté par Elias-Loundja à 13:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2017

Je ne sauterai plus jamais

Je sais que je ne rencontrerais plus jamais rien ni personne qui m'inspire de la passion. 
Tu sais, pour se mettre à aimer quelqu'un, c'est une entreprise. 
Il faut avoir une énergie, une générosité, un aveuglement...
Il y a même un moment, tout au début, où il faut sauter par-dessus un précipice; si on réfléchit, on ne le fait pas. 
Je sais que je ne sauterai plus jamais.
Jean-Paul Sartre.

ketani

Posté par Elias-Loundja à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2017

Un livre sans Maux

" Le livre que je t'offr(rirai)e te racontera l'Histoire des apostats de l'humanité, de ceux qui se sont reniés en tant qu'hommes, de tous ces murs qu'on ingénie à élever au nom de la religion, de la morale, de Dieu, de la peur, de l'Amour (Même) ou de la patrie, de toutes les foutaises qui nous détournent de notre Vie sur Terre, du sens qu'on lui donne, de ce qui permet de s'accepter comme on est et non comme on devrait. Voilà pourquoi ce livre ne devra jamais être écrit avec des Mots" Samir Kacimi

homme

 

Posté par Elias-Loundja à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :